Carrefour s’associe à CFAO pour lancer ses hypermarchés au Sénégal

SUPERMARCHE-SALY-VENTE Écrit par  mercredi, 29 mai 2013 23:39

Le numéro 2 mondial de la grande distribution et l’ancienne filiale de PPR, CFAO se sont associés pour développer un réseau de galeries marchandes adaptées aux besoins des consommateurs africains.
Alors que le premier distributeur français s’est retiré de nombreux pays pour se concentrer sur Hexagone, il vient de créer une société commune avec CFAO, leader français de la distribution pharmaceutique et automobile en Afrique pour se lancer Continent noir. Un marché encore pratiquement vierge pour la grande distribution.

 

En 2015, Carrefour ouvrira son premier hypermarché en Afrique noire, à Abidjan, en Côte-d’Ivoire. En annonçant ce mercredi 29 mai, sa nouvelle association avec CFAO, l’ancienne filiale du groupe PPR qui appartient désormais au Japonais TTC, Carrefour redevient un peu le défricheur qu’il avait été dans les années 90. Après s’être retiré de la Grèce, de l’Indonésie, de la Malaisie, de la Colombie, et de Singapour cette dernière année afin de se recentrer sur la France, le le deuxième distributeur mondial repart à la conquête du monde. Avec un parfait connaisseur du terrain. CFAO, l’ancienne Compagnie française de l’Afrique Occidentale est le leader de la distribution pharmaceutique et automobile.

 

8 pays verront apparaître des centres commerciaux Carrefour d’ici 2023

Détenteur de 55% de cette co-entreprise, dont le capital n’est pas dévoilé, CFAO mène la danse. Et ses projets son ambitieux : « développer un réseau de galeries marchandes adaptées aux besoins des consommateurs africains et organisées autour d’un pôle d’attraction dans la distribution alimentaire en Afrique de l’Ouest et Centrale ». Le Cameroun, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Ghana, le Nigeria, la République démocratique du Congo et le Sénégal, sont les huit pays qui devraient connaître l’ouverture d’une dizaine de centre commerciaux, de supermarchés ou d’hyper d’ici une dizaine d’année.

 

Dans ce continent ou la grande distribution n’est présente que grâce à quelques enseignes sud-africaines ou libanaises, la classe moyenne commence à se développer et Carrefour et CFAO ont leur place à jouer. « Notre cible concerne 24 à 25 millions de foyer, explique la porte-parole de CFAO. Pour un salaire moyen mensuel de 150 euros. » L’assainissement de l’économie, les allégements de dette comme le boom des matières premières ont enfin permis un nouveau développement.

Laisser un commentaire