GOUVERNEMENT: LE MINISTRE ABDOULAYE DIOP HUMILIÉ PAR MACKY

Dimanche 8 Octobre 2017

S’il y’a quelqu’un qui doit avoir mal et qui doit surtout regretter d’avoir été promu dans le nouveau gouvernement, c’est bien le ministre de l’emploi, l’insertion professionnelle et l’intensification de la main d’œuvre.

En réalité, le grand ministère déclamé par le premier ministre le jour du remaniement s’est révélé étre un mini ministre. En effet, le décret de répartition des services montre que l’essentiel des prérogatives supposées lui étre dévolues sont restées avec le ministre de la jeunesse et la Construction Citoyenne. Gorgui Ndong aura donc dans son escarcelle les mamelles pourvoyeuses d’emplois que sont le programme des domaines agricoles communautaires (Prodac) et l’agence nationale pour la promotion de l’emploi des Jeunes (Anpej). L’ancien directeur du COSEC n’aura donc, sous sa responsabilité que la direction de l’emploi, celle de l’insertion professionnelle et la direction de l’intensification de la main d’œuvre. Ces deux structures sont des coquilles vide.
Comble de l’humiliation, il n’aura même droit à une direction de l’administration et de l’équipement (DAGE), mais plutôt un service de l’administration général et de l’équipement(Sage) dont le chef doit être de la hiérarchie B contrairement au DAGE qui doit obligatoirement étre titulaire de BAC+4. Le décret de répartition des services révèle une autre incongruité, celle de voir la direction de la Petite Enfance détachée du ministre de la famille pour étre logée au ministère de la bonne gouvernance.

Laisser un commentaire